Dans la cadre de ses missions d’éducation et de prévention, la Clinique Saint-Pierre organise au sein de l’établissement, une action de dépistage et d’information pour lutter contre le diabète. Objectif : sensibiliser les patients et les visiteurs à ce fléau des temps modernes qui touche plus de 3 millions de Français.

Lors de la Journée Mondiale du diabète, le 14 novembre 2018, un atelier « dépistage » du diabète réalisé par l’Association Française des Diabétiques 66 (AFD66), sera mis en place pour les usagers et les visiteurs dans le Hall B de la clinique. Ce dépistage sera gratuit, anonyme, sans rendez-vous et sans obligation d’être à jeun. Ce dépistage s’adresse à tout le monde et ne prend que quelques secondes : Une petite piqûre au bout du doigt, pour un diagnostic immédiat.

 

Des Français concernés mais mal informés…

Le diabète se manifeste par un excès de sucre dans le sang dû à un manque d’insuline. Elle peut être d’origine génétique, physiologique (surpoids, hormonal) ou encore induite par l’hygiène de vie de la personne. Il s’agit d’une maladie grave qui, sans traitement approprié, peut être à l’origine de maladies cardiaques, de la cécité, de l’impuissance, voire d’amputations.

Le diabète est un fléau mondial et notre pays n’est pas épargné : 3 millions de Français sont aujourd’hui diabétiques. À ce chiffre, s’ajoute les diabétiques qui s’ignorent, soit plus de 700 000 Français. Chaque jour, près de 400 nouveaux patients sont diagnostiqués et d’ici à 2020, le nombre de personnes traitées aura doublé dans l’Hexagone.